Notre 3ème voyage à Bali (oups)

On nous dira qu’on exagère… mais quand on aime on ne compte pas. Sur un coup de tête, il y a quelques mois, nous avons booké nos vols pour Bali, pour la 2ème année consécutive (et la 3ème fois en tout). Ceux qui nous connaissent vous le diront : 2 fois au même endroit, c’est pas notre style. Et pourtant… Bali, c’est un vrai coup de cœur. Et il y avait des choses qu’on avait pas (bien) vues, des mets qu’on souhaitait re-déguster, des moments qu’on avait (encore) envie de vivre. Sur cette île, on s’y sent tellement bien ! Et des vacances d’été à Bali, ça coute moins cher qu’en Europe (si si !). Le 20 juin dernier, nous nous sommes donc envolés, via Singapour, pour Bali où nous avons voyagé pendant 18 jours.

Résumé des bons plans et info sur notre budget 🙂

Vol & trajet

En novembre dernier (j’avoue on fouinait quand même) (ce n’est pas du pur hasard hein), nous sommes tombés, sur Skyscanner, sur des billets pour Bali à CHF 490.-/personne. Vol avec Singapour Airlines, de Zurich, avec 1 stop d’1 heure à Singapour. Impossible à refuser ! J’avais déjà mentionné, dans un article précédent, les différents sites qu’on utilise pour trouver nos billets. Définitivement Skyscanner est et reste notre chouchou !

Pour le vol (via Singapour), comptez 12h depuis la Suisse jusqu’à Singapour, puis 2h40 jusqu’à l’aéroport de Denpasar/Bali. Une fois sur place, vous aurez 6 heures de décalage-horaire avec la Suisse (soit + 6). Pour avoir testé les 2, nous allons désormais privilégier les vols de nuit. En vol de jour, impossible de faire dormir les minis 🙂 Trop de films, de jeux (et de chips !).

Se loger à Bali

Il n’y pas de miracle, nous sommes passés via les sites usuels de réservation de logements (hotels, booking, agoda). Soyons clairs: il est tout à fait possible de partir à Bali SANS RIEN RÉSERVER à l’avance. Vu la multitude de guest house, hôtels, villas (et j’en passe), on se loge facilement et à tous les prix. Mais voilà: nous voyageons avec des enfants (merci leur patience) et nous n’avions que 16 jours sur place. Du coup, pas envie de passer des heures à trouver un endroit coup de cœur. On a joué la facilité et ça nous réussit aussi !

Cette année, nous avons visité 6 lieux différents, booké des hotels et des villas. Critère important: la piscine et 2 chambres séparées (mais reliées). Le ptit déj était quelques fois compris, mais on aime bien varier et cela nous pose pas de problème (au contraire, je crois qu’on aime mieux choisir par nous-même !). Le prix moyen d’une chambre pour 4 (ou d’une villa), pour ce voyage est de CHF 130.-/nuit (pour les 4).

Amertha Villa Bali à Pemuteran

Se déplacer à Bali

Notre itinéraire : Canggu, Ubud, Pemuteran, Sanur, Lembongan et Jimbaran. Pour nous déplacer d’un lieu à un autre, nous avons fait appel à un chauffeur que nous connaissons bien : Putu. Nous le contactions la veille, par WhatsApp, pour lui donner notre lieu et heure de départ, lieu d’arrivée, et ce que nous souhaitions voir en chemin. Ainsi, entre Canggu et Ubud, nous sommes retournées visiter le Pura Tanah Lot; entre Ubud et Pemuteran nous nous sommes arrêtés aux Twin Lakes et en descendant vers Sanur nous avons fait un crochet par Lovina.

Le prix dépend de la distance à parcourir et du nombre d’heures de l’excursion. Pour 4 personnes, comptez entre CHF 28.- et 50.- la journée. Dans ce prix tout est compris (transport, essence,…) ; Putu vous attend pendant vos visites et saura vous conseiller au mieux sur les endroits/monuments/temples à visiter.

Mont Agung

Le site web de Putu et ses coordonnées : https://baliscenicdriver.com/. Allez-y de ma part, les yeux fermés !

Pour se déplacer à l’intérieur d’une ville ou pour les courts trajets, nous avons utilisé les app Grab et Gojek. Ces 2 compagnies fonctionnent comme Uber, ici en Europe. Les prix défient toute concurrence (Gojek étant un poil meilleur marché) et nous n’avons jamais eu de soucis. Pensez à télécharger les app avant votre départ (nous avions mis notre carte de crédit sur Grab, ce qui n’est pas encore possible sur Gojek). Pensez également que, pour booker un taxi, il vous faudra un connexion internet 🙂

Un trajet en taxi standard (pour ce rendre d’un endroit à l’autre dans la même ville) coûte entre 0.80ct et CHF 5.- ; cela dépend de la distance mais également de l’heure et de la fluidité du trafic.

Manger (et se régaler !)

Manger, c’est clairement notre activité préférée en vacances (et j’assume totalement !). A Bali, on mange super bien et super sain. Les plats principaux sont constitués de riz ou de nouilles (Nasi ou Mie Goreng), de curry (Ayam), de Tofu ou de Tempeh (soja fermenté, délicieux grillé ou frit !), de légumes (gado gado), de poisson, poulet et canard agrémenté de sauce à la cacahuète (ou au piment !). Dans un warung « normal », un plat coûte entre CHF 2.- et CHF 5.-. Comptez plus cher si vous allez dans un restaurant « haut de gamme » et les plats « européens » (spaghettis, chicken & co) seront toujours plus coûteux. La bière locale (Bintang – un must-try) coûte CHF 2.- alors qu’un verre de blanc revient à CHF 4.- (pour le local ! L’australien coûte plus cher). Un jus de fruit (Fruit juice) est à CHF 1.5 et un smoothie CHF 3.-. Pour 2 adultes et 2 enfants nous en avions, en général, entre CHF 20.- et CHF 35.- (en se faisant plaisir). 

Quelques adresses à ne pas louper 🙂

Canggu : Pour le ptit dej, passage obligé au Motion café (coup de cœur pour le pudding de chia au lait de coco et la gaufre de patates douces aux bananes !) ou au Grave (l’endroit est hyper prisé des instagrameurs, mais on a adoré l’ambiance et la carte : des bowls, des tartines, des sandwichs et plein de sortes de cafés froids). En fin de journée, à l’heure du coucher de soleil, direction La Brisa sur Echo beach. On a adoré l’ambiance et toutes les lumières à la nuit tombée !

Ubud : nos chouchous de l’année passées sont les mêmes que cette année: l’Orange Sweet Café, à 15mn à pieds du centre d’Ubud et au milieu des rizières (calme, sérénité et les meilleures Fried Tempeh de Bali !), le Warung Biah-Biah dans la Jalan Goutama et le Clear café (ils viennent d’ailleurs d’en ouvrir un à Canggu, mais on n’a pas eu le temps de le tester). Passez également boire une bière au Lazy Cat Café, juste pour sa déco et con côté chill qu’on a adoré.

Sanur : J’en avais parlé sur Instagram, mais le meilleur bowl du monde se mange ici, au Bread Basket. Prenez le Smoothie Bowl au Dragon fruit et Granola maison, vous ne serez pas déçus. Nous avons également mangé les pieds dans le sable au Lilla Pantai, au sud de Sanur, on a adoré ses plats, l’ambiance et la terrasse sur la plage.

Lembongan : A Lembongan, passage obligé au Deck, sur Jungutbatu, pour un petit café avec un décor de fou. Au coucher du soleil, rendez-vous au Cloudland Bar, proche de Sandy bay beach, au sud-ouest de l’île. Enfin, pour un burger de folie (pas vraiment notre style de manger autre chose que des plats du pays, mais nos filles ont adoré le style et la déco, on s’est donc arrêté pour manger et … surprise totale ! Des buns maison, de la viande de qualité et une sauce à tomber par terre. D’ailleurs beaucoup de locaux vont y manger, ça veut tout dire :-)), rendez-vous au Tropical Burger and grill, au nord de Jungutbatu.

Jimbaran : 3 coups de cœur à Jimbaran… La Brasserie (on a aimé la déco, les plats (spéciale dédicace au Tuna Burger) mais surtout un accueil au top ! Pour un repas un poil plus haut de gamme, allez au Balique. Un café Vintage, incroyablement magnifique, je pense un des endroits les plus beaux qu’on ait vu. Un accueil vraiment classe; on a pris le menu balinais à partager et on s’est régalé. Enfin, le Fish Market de Jimbaran: on se rend au marché, on fait ses emplettes (CHF 3.- le kilo de thon frais, CHF 10.- le kilo de gambas et CHF 5.- le kilo de calamar) et on va se faire préparer/griller sa marchandise dans un petit warung des alentours. Comptez CHF 2.-/kilo de poisson à préparer et environ CHF 1.- pour un accompagnement de riz ou de légumes. Une expérience unique et régalade assurée !

Et puis encore…

On a testé le pédiatre de garde (une vilaine otite pas bien grave) et les pharmacies. Il faut savoir qu’à Bali, on trouve tout en matière de médicaments etc. . Il y a des pharmacies partout et on trouve, pour la plupart, les mêmes références « médicaments » que chez nous.

Bali est hyper connu pour ses nombreux tatoueurs : il y en a partout, des bons (et des moins bons), des connus, des primés, etc. Cette année j’ai sauté le pas et craqué 🙂 Rien à redire sur la qualité et le professionnalisme, sans oublier le prix très attractif. Soyez prudents tout de même et pensez à checker sur le net avant de sauter le pas !

Et puis, bien entendu, il y a le shopping : le traditionnel balinais (déco, bijoux, souvenirs & co) que je vous conseille de faire dans le centre et dans les marchés (typiquement à Ubud) ; et les fringues 🙂 ! Toutes les grandes marques de surf (Rip Curl, Billabong, Roxy, Quicksilver…) sont présentes à Bali (clairement pour satisfaire les australiens). Cette année, j’ai eu le sentiment que les prix avaient (un peu) augmenté mais tout de même, c’est un peu mois cher que chez nous et on trouve des collections pas forcément disponibles en Europe. Foncez !

Niveau activités, vous pourrez tout faire à Bali (ou presque) : du paddle, du surf, du kayak, de la pirogue, du vélo, de la balançoire, du trek, et j’en passe. Vous trouverez des agences un peu partout sur votre chemin ou n’hésitez pas à demander à votre chauffeur qui saura certainement très bien vous orienter !

Surf in Jimbaran 

Bali, c’est une île magique. Chaque fois que je m’y suis rendue, je m’y suis sentie bien immédiatement et instinctivement. Une jolie destination pour des vacances de rêve, du luxe pour tous les budgets, des plages paradisiaques, des îles presque sauvages, une multitude de choses à voir et à visiter, une cuisine savoureuse et accessible, une population adorable et bienveillante. Mais surtout une destination abordable, dès le moment où on est d’accord de faire 15 heures d’avion 🙂

Bali, c’est un projet rêvé, assumé, réalisé. « Bali Bali baby ! »

Written By
More from Chris

Quand fast-food rime avec bonne bouffe !

Un fast-food végétarien, ça vous tente ? Mais pas n’importe quel style...
Read More

2 Comments

    • Oui complètement (des amis l’ont fait l’année dernière). par contre je conseille minimum 2 semaines, histoire d’avoir le temps de voir un peu (et se remettre des 24h de voyage :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *